vendredi 18 janvier 2008

Invitation à la réunion publique du jeudi 24 janvier 2008.

A quelques semaines des prochaines élections municipales qui auront lieu le 9 mars 2008, je vous propose de se rencontrer-le : jeudi 24 janvier 2008, salle Schweitzer, rue Charles Lindberg, de 18h30 à 20h30.
 
L’ordre du jour sera :
-          Présentation du groupe
-          Echanges et écoute de chacun
-          Présentation quasi définitive de la liste de 33 personnes en respectant la parité
-          Présentation avant imprimerie d’un nouveau tract faisant apparaître des propositions
-          Conclusion et prise de date pour la prochaine réunion
 
 
 
 
Dans l’attente de vous rencontrer, je vous prie, Madame, Monsieur, d’agréer mes salutations respectueuses.
 
 
                            
JM Hochart
 
 
 
Attention : réunion salle Schweitzer, cette salle se situe sur l’arrière du bâtiment entrées 13,15 et17 rue Schweitzer, côté square de la Croix du Sud.
 
 
Nota : les personnes qui ne peuvent pas se rendre disponible à cette réunion peuvent me contacter par téléphone ou par Email             

dimanche 13 janvier 2008

Un GRAND projet de ville.

Le 15 décembre 2007 a eu lieu l'inauguration de la résidence Mme De Sévigné.
 
Cette réalisation, entérinée par la majorité municipale, va à l’encontre du projet d’urbanisation qui avait été présenté à la presse en mars 2002 par nos élus minoritaires et l’association Hommes et Femmes de Progrès.
 
Ce « projet d’urbanisme sur le long terme » (titre de l’article paru dans La Voix du Nord des 17 et 18 mars 2002), visait à « créer un vrai centre-ville » (Feuille d’annonces de Valenciennes du 11 avril 2002), centre-ville qui est actuellement introuvable à Saint-Saulve - comme s’en étonnent notamment des nouveaux résidents saint-saulviens que nous avons rencontré.
 
Restant convaincus de l’importance de renforcer la centralité de notre commune, une de nos propositions serait de planifier la constitution d’un véritable cœur de ville - ce qui nécessiterait de définir un périmètre de préemption municipale.
 
Ce coeur de ville prendrait place dans une zone, contenant déjà la Mairie et le CCAS, délimitée par les rues Hamoir, Zola, Vaillant-Couturier et Jean Jaurès.
 
Dans cet espace que nous voudrions propice au développement de la convivialité, pourraient s’implanter différents services, des petits commerçants, une Maison des associations…
 
Nous souhaiterions également aménager dans cette zone un marché couvert – pourquoi pas à la place du terrain de tennis, qui serait quant à lui réimplanté sur l’extérieur de la ville.
 
Ce marché couvert remplacerait l’actuel marché de l’avenue Charles de Gaulle, qui y paralyse la circulation et rend celle-ci encore plus délicate dans la rue Alsace-Lorraine.
 
L’implantation de la Poste, difficilement accessible à certaines heures, serait sans doute également  à revoir.
 
 
Les membres de la liste emmenée par Jean-Marc Hochart accordent une grande importance à l’instauration d’une véritable politique de l’urbanisme, planifiant un développement harmonieux de notre commune sur le moyen et le long terme.
Ce ne semble pas être le cas de la majorité municipale actuelle.