jeudi 6 février 2014

Lettre ouverte à un camarade.



Mon cher camarade Jean Claude Quillet Villette, enfin si je puis encore t’appeler ainsi.

Suite à ton article de presse, je suis très inquiet pour ta santé et surtout pour ton orientation spatiale 

Confondrais-tu ta gauche et ta droite ?

Aussi permet moi de faire appel à ta mémoire. Contrairement à ce que tu écris, en 2008, nous avons voulu, nous « Saint-Saulve Ambition » faire alliance avec ta liste.

Ton inertie et tes prétentions ont été telles que nous n’avons pu aboutir.

Cette fois, malgré mon avis et mes réticences, notre liste a voulu réitérer ce qui peut s’apparenter à un exploit, nous pensions qu’après un mandat commun et des décisions communes tu serais plus prompt à faire Cause commune.

Là encore, perte de temps, tu embrayes maintenant ta campagne en faisant ton nid comme le coucou, tu démarches nos colistiers et exploites nos idées.
Je sais qu’être le seul élu d’une liste qui réalise 9% des votes doit être frustrant mais je ne trouve pas intelligent de chasser les voix, les idées et les colistiers de ses amis.

Restons soudés dans l’adversité.

Mais au fait, qui es-tu et où vas-tu ? Je suis dans l’opposition municipale et socialiste depuis  25 ans et je ne t’ai découvert communiste qu’en 2008.
Aujourd’hui, tu fais le lit de la droite et son extrême en tapant sur tes camarades, ne te trompes pas de cible, nous y perdrions tous si tu persévérais à vouloir un leadership fratricide. 

Je sais que tu vas vite retrouver ton sens politique et que nous pourrons affronter ensemble Mme Gallez et son équipe.

L. Pétiau

PS : Tu es sensible à l’écologie mais je pense que le tri sélectif ne s’applique pas aux boîtes aux lettres. J’aurais apprécié de pouvoir lire ton 1er tract.

1 commentaire :

  1. Monsieur Quillet Villette a eu le temps de mettre l'adresse du blog de sa liste dans le bulletin municipal... Il a donc prévu dés début janvier qu'il serait contre nous, tout en nous faisant croire qu'il attendait une réponse de ses colistiers... Comment appelle-t-on quelqu'un qui ne dis pas la vérité ? ?

    RépondreSupprimer