mardi 25 mars 2014

Un grand merci à tous!

Un grand merci aux 761 Saint-Saulviens qui nous ont fait confiance en votant pour la liste SAINT-SAULVE AMBITION.

Avec 16,73 % des voix, il est clair que nous sommes déçus, même si nous sommes fiers du travail accompli durant tous ces mois de campagne, avec une équipe soudée et motivée. Nous déplorons une abstention conséquente, notamment dans le bureau n° 10 (école Herbinière Lebert). C'est un quartier que nous connaissons bien, nous sommes allés à la rencontre des habitants de la Pépinière, qui malheureusement se sont massivement abstenus. C'est dommage...

Le contexte national nous a évidemment pénalisés, alors même que notre campagne ne fut que municipale, et cela nous y tenions absolument, car c'est notre ville, saint-saulve, que nous voulions rendre plus vivante, plus conviviale, plus harmonieuse. Nous sommes des démocrates et nous acceptons le choix des électeurs.

Nous restons à votre écoute, et nos 2 élus, Jean-Marc HOCHART et Annie MOREL repartent pour 6 années dans l'opposition où ils travailleront comme ils l'ont toujours fait, dans un esprit constructif pour le bien de SAINT-SAULVE et des SAINT-SAULVIENS.


Encore merci à tous. TOUTE L'EQUIPE DE SAINT-SAULVE AMBITION

jeudi 20 mars 2014

L'avenir de votre ville se joue Dimanche

Notre programme vous a intéressés ! Vos nombreuses réactions confortent notre volonté de réaliser vos attentes. Nous avons pris en compte plus particulièrement :


Les lieux de convivialité existent !
Il suffit d'un souffle de volonté
pour favoriser les rencontres
mieux vivre ensemble.

  • L'accessibilité pour tous quelque soit votre situation, personne âgée, handicapé, parents avec jeunes enfants, votre souhait de lieux de repos durant vos promenades et des toilettes publiques à plusieurs endroits de la ville.

  • Votre intérêt pour le SPORT à Saint-Saulve. C'est aussi notre préoccupation et nous veillerons à ce que toutes les tranches d'âge puissent y avoir accès. Nous suivrons de près les travaux de remplacement du terrain de schiste en terrain synthétique, parce que c'est important pour tous les amateurs de football.

  • La prolongation de l'enlèvement des déchets verts en novembre car c'est le moment où l'on a encore beaucoup de feuilles à ramasser, et la création d'aires de propreté pour les chiens, pour le bien-être de tous dans la ville.

  • Votre inquiétude face à une succession déjà annoncée, avant même l'élection municipale. La démocratie est une fois de plus mise en cause, et vous, électeurs, quelque part un peu trompés.

  • Nous ne pouvons accorder de crédit à un programme annoncé dont la plupart des points n'ont pas été réalisés en 36 ans de mandat.

  • La place accordée aux jeunes dans notre liste, non pas pour faire baisser la moyenne d'âge, mais pour réellement prendre en compte leurs préoccupations et leurs compétences.


L'avenir de votre ville
se joue le 23 mars

Pour télécharger le tract actuellement distribué cliquez ici :

Télécharger le document


Saint-Saulve Ambition: La liste

A la demande générale voici une petite photo ainsi que la composition de notre liste pour les municipales de 2014, qui est actuellement distribuée dans vos boite aux lettres:

Dimanche on Ose l'Avenir !



CONSEIL MUNICIPAL
HOCHART
Jean-Marc
60 ans
Retraité de l’EDF
MOREL
Annie
64 ans
Bénévole Associative
DROUCHON
Florian
27 ans
Commerçant
DELATTE
Nathalie
54 ans
Formatrice pour adulte
PETIAU
Luigi
46 ans
Commercial
VEGGIOTTI
Francine
62 ans
Retraitée de la SNCF
TONNOIR
Jean-Noël
65 ans
Retraité du BTP
HOCHART
Virginie
22 ans
Etudiante Master Math
HELINSKI
Frédéric
44 ans
Animateur socioculturel
LERNOUD
Marie-Pierre
58 ans
Employée banque postale
KOLANO
Jean-Michel
55 ans
Ouvrier charcutier qualifié
HEYSE
Marie-Claude
63 ans
Retraitée de l’enseignement
SLIWINSKI
Jean-Paul
54 ans
Infirmier
BARQUIN
Julia
21 ans
Etudiante en sociologie
DUTOUQUET
Mathieu
22 ans
Etudiant Master Histoire
DHERBOMEZ
Sandrine
45 ans
Enseignante
DUTOUQUET
Raymond
62 ans
Retraité Fonction publique
BAR
Muriel
55 ans
Aide-soignante
DEWAEY
Jean-Claude
60 ans
Retraité de l’hôtellerie
BACLET
Sophie
34 ans
Secrétaire médicale
DELFOSSE
Christian
65 ans
Retraité de l’EDF
BONICKI
Marie-Thérèse
73 ans
Retraitée Fonction publique
DETOLLENAERE
Anthony
23 ans
Etudiant Animateur
PETIAU
Jacqueline
74 ans
Bénévole Associative
YVANO
Gilles
59 ans
Retraité de l’EDF
POIRETTE
Corinne
52 ans
Infirmière
BOUCHEZ
Guy
55 ans
Comptable
HUBERT
Charline
67 ans
Retraitée
RAHMOUNI
Medhi
23 ans
Etudiant
ZANGA
Any-Claude
66 ans
Assistante maternelle
CRETEUR
Alain
61 ans
Retraité de l’EDF
SERANDA
Meriem
22 ans
Etudiante RH
AAZIZ
Djamel
22 ans
Assistant éducateur


CONSEIL COMMUNAUTAIRE
HOCHART
Jean-Marc
60 ans
Retraité de l’EDF
MOREL
Annie
64 ans
Bénévole Associative
DROUCHON
Florian
27 ans
Commerçant
DELATTE
Nathalie
54 ans
Formatrice pour adulte
PETIAU
Luigi
46 ans
Commercial


­­­En votant pour notre liste, vous choisirez des élus compétents, actifs, dynamiques, dont la moyenne d'âge est inférieure à 50 ans, qui seront au service de TOUS les Saint-Saulviens dans leur diversité. Nos ambitions sont au-delà des clivages politiques. Notre engagement est au service de TOUS les habitants.




Dès le 23 mars Osez l’Avenir !
Votez pour la liste
« Saint-Saulve Ambition »
Conduite par Jean-Marc HOCHART




Télécharger le document


mercredi 19 mars 2014

Les enfants masqués, la majorité invisible...

Ce mardi 18 mars après midi, a eu lieu le carnaval avec les scolaires des écoles maternelles du Rôleur et Herbinière Lebert.

Que de beaux déguisements gais et colorés. Il fallait voir ces bambins heureux et souriants.

Un grand merci à tous les parents venus nombreux pour accompagner leurs enfants. Un grand merci à l'équipe enseignante des deux écoles. Un grand merci également à l'amicale du Rôleur pour l'encadrement, la surveillance et la sono assortie au carnaval. Pour cette organisation, nous avions la présence de : Marie-Claude Heyse, Francis et Annie Morel, Sandrine Dherbomez, Patricia et Jean-Marc Hochart... On dirait que ce sont des candidats de la liste Saint-Saulve Ambition. Mais au fait, ou était donc nos élus de la majorité sortante ..? Tous absents... Comme chaque année...

Quel dommage d'avoir raté un tel spectacle, peut-être que ce genre de manifestation avec les enfants ne les intéressent pas...

Jean-Marc HOCHART

samedi 15 mars 2014

Le programme: Demain est à inventer avec Saint-Saulve Ambition

Nous avons l'ambition  de mettre de la vie dans notre belle ville, de donner du souffle à nos projets et de sortir de la routine. Nous refusons de voir Saint-Saulve devenir une ville dortoir, coupée en deux par l'avenue Jean-Jaurès. S'il devait y passer un couloir de bus ou un tram, toute une population nouvellement installée au Marais se retrouverait éloignée de l'école, avec un accès difficile aux commerces et aux édifices publics, sans espace de rencontre.

Depuis de trop nombreuses années, la maire sortante et quelques très proches gèrent sans ambition, sans idées nouvelles et surtout sans concertation.

Nous prenons l'engagement d'être à votre écoute et de rétablir la démocratie participative, car Saint-Saulve c'est notre ville, c'est votre ville.

Nous vous avons promis de distribuer notre programme ce week-end sur l'ensemble de la ville. Voila qui est chose faite! Tenir ses promesses, se mobiliser massivement et rapidement, c'est ça aussi Saint-Saulve Ambition.


https://files.acrobat.com/a/preview/9796f334-c810-4e0c-86ba-378f7350d782


Dès le 23 mars Osez l’Avenir !
Votez pour la liste 
« Saint-Saulve Ambition »
Conduite par Jean-Marc HOCHART

sans rature, surcharge ou panachage sur la liste du Conseil Municipal et  sur la liste des 5 sièges pour Valenciennes Métropole. Une seule rature sur une des listes rendra le bulletin nul.

jeudi 13 mars 2014

Les Ambitieux prennent la plume...

Ah il en a de la constance Monsieur Jean-Claude QUILLET-VILETTE !
Dans son blog, comme au conseil municipal, courageux mais pas téméraire. Les socialistes, qu'il met au pilori étaient assez fréquentables pour prendre son pouvoir en conseil municipal quand il en était absent, et pour énoncer quelques récriminations qu'il n'osait pas formuler lui-même face au maire sortant. Il les a suivi les affreux socialistes : ils votaient contre le budget, ils s'abstenaient, ils approuvaient, jamais il ne s'est démarqué. Mais maintenant, attention, on est en campagne, alors on va voir ce qu'on va voir...

Qui est Monsieur Jean-Claude QUILLET-VILETTE ?

Il se chuchote qu'il est gaulliste, en 2008 pour convaincre des électeurs de le rejoindre sur sa liste, il se disait proche du MODEM, il a même voté aux primaires socialistes en octobre 2011.
Communiste ? Tiens donc ! Je fréquente depuis des décennies les communistes de Saint-Saulve, nous avons mené ensemble plusieurs combats municipaux, en 1977, en 1983... Où était-il à cette époque.
Il faut dire qu'il est un peu fâché avec les dates : dans son premier tract de janvier 2014, il énumérait les différents scrutins municipaux auquels avait participé Cécile GALLEZ : 1978 au lieu de 1977, 1984 au lieu de 1983 1990 au lieu de 1989 etc... Dans son dernier tract de mars 2014, il situe la date des élections municipales au 13 mars ! Il a dû être traumatisé dans son enfance lorsqu'il rabâchait ses dates d'histoire... Il faudra lui dire que c'est le 23 mars les municipales, qu'il ne soit pas étonné de ne pas trouver le bureau de vote le 13 mars.

Est-ce bien sérieux ?
Quant à sa colistière, Madame Françoise COLBEAUX, à qui je n'ai rien à reprocher, mais qui est présentée comme sympathisante socialiste.
Responsable depuis de très nombreuses années de la section socialiste de Saint-Saulve, je ne la connais pas du tout dans notre mouvance, et elle par contre, n'a pas voté aux primaires socialistes. Elle était pourtant déjà sur la liste de Monsieur QUILLET-VILETTE en 2008, alors ses sympathies socialistes doivent vraiment dater...

Oui Monsieur QUILLET-VILETTE, nous sommes ambitieux pour notre ville, et nous n'avons pas besoin de vous pour avoir des idées.
Parler de plagiat concernant nos idées sur le tram relève de la plus parfaite mauvaise foi. Le tram nous en parlions dès 2007 dans nos tracts lorsque Jean-Louis BORLOO a présenté son projet dans l'Observateur du Valenciennois. Nous avons construit un contre-projet qui a fait l'objet d'une présentation dans la Voix du Nord (voir aussi notre tract ici), et qui a été étudié comme faisable par un bureau d'études indépendant, au même titre que le projet présenté par les commerçants de Saint-Saulve et celui du SITURV.

Que disait Monsieur QUILLET-VILETTE sur le tram à ce moment-là. RIEN.
Le tram, ça a été l'épine dans le pied de Cécile GALLEZ, et notre principal sujet de polémique avec elle. Quel culot de vous approprier ce combat.
Quel culot de vous approprier l'idée d'un marché couvert à Saint-Saulve.
Le marché couvert nous en parlons depuis 2006 lorsque nous avions présenté, encore dans la Voix du Nord, tout un travail sur l'urbanisme et le cœur de ville. Où étiez-vous Monsieur QUILLET-VILETTE  à ce moment-là ? Vous pouvez toujours essayer de tout récupérer, les articles de presse et les écrits existent pour rétablir la vérité.


Et pour finir, parlons du papier glacé que nous distribuons à tout va et des pamphlets sous enveloppe adressés au citoyen. 
Comme toute ville de plus de 9000 habitants, la campagne des municipales est à Saint-Saulve soumise à la règle des comptes de campagne. Nous nous y soumettons, comme n'importe quel candidat.
Nous avons fait le choix de cibler nos anciens en leur adressant un courrier personnalisé. Nous avons fait imprimer des cartes contact pour faire du porte à porte, ou pour marquer notre présence au marché de Saint-Saulve.
Notre campagne n'est ni clinquante ni agressive. Elle n'est pas non plus misérabiliste. Nous nous affichons tels que nous sommes : sérieux et déterminés.
Notre liste est composée de femmes et d'hommes engagés à gauche, des socialistes, des sympathisants, des verts, mais surtout des personnes très investies dans les associations et dans l'animation de notre ville.

Les Saint-Saulviens connaissent bien Jean-Marc HOCHART et Annie MOREL, qui oeuvrent depuis des années au côté des bénévoles de la ville. Ils savent qu'ils ont été à l'initiative de beaucoup de propositions pour l'amélioration de notre vie dans cette ville qu'ils se refusent à voir devenir une ville-dortoir.

Francine VEGGIOTTI
Secrétaire de la section socialiste de Saint-Saulve.

dimanche 9 mars 2014

Saint-Saulve : d’hier à aujourd’hui…

Saint-Saulve - Fosse de Saint-Saulve vers 1900
La Fosse de Saint-Saulve de laCompagnie des mines de Marly (carte postale ancienne).

Bonjour,

Vous qui avez traversé pas à pas les changements au cours des années passées, vous souvenez-vous de la nombreuse activité des entreprises industrielles sur la route de Valenciennes à Blanc-Misseron, de l'ancien tramway voyageurs et bagages, de la ligne SNCF voyageurs et fret ? La disparition progressive des entreprises provoqua celle du trafic SNCF et en 1966 celle du tramway Un réseau d'autobus se développa alors, multipliant les parcours pour desservir le maximum de communes.

Parce que pouvoir se déplacer, même lorsque l'on est âgé, c'est la liberté et l'autonomie, vous avez dû suivre avec intérêt les multiples propositions pour un tram, un Valway, un bus en site dédié etc... Jean-Marc HOCHART et son équipe de la liste SAINT-SAULVE AMBITION avaient fait la proposition d'un tram utile, répondant aux nouvelles normes d'accessibilité et de sécurité, qui aurait desservi la Châtaigneraie, la Résidence Brena grâce à l'arrêt avenue de l'Europe, la Fondation Serbat, la Maison  de retraite Merici, la Clinique du Parc, le Centre de la Rougeville, les Charmilles etc... Le SITURV  et notre maire n'en ont pas voulu, préférant aménager les bus actuels polluants en site semi dédié et en supprimant des arrêts pour écourter la durée totale du parcours. Vous trouvez ça dommage... Nous aussi !

Après toute une vie de labeur et de course après le temps, aller faire ses achats tranquillement, faire un petit tour au marché pour choisir ses fruits et ses légumes frais, c'est bien lorsqu'on est à la retraite. A Saint-Saulve, notre marché est bien tristounet comparé à ceux des communes avoisinantes, généralement installés sur une place. Chez nous, il est linéaire, coincé sur une avenue très peuplée, il ne peut pas s'agrandir et paralyse le stationnement. Nous proposons la révision de l'urbanisme pour un vrai centre-ville et la création d'un marché couvert. C'était déjà une de nos propositions en 2008. Il y a quelques années, une enquête avait été faite auprès des commerçants du marché. A une écrasante majorité ils étaient POUR l'instauration d'un marché couvert à Saint-Saulve. Mais notre maire n'en a pas voulu, en fait, elle ne veut rien changer, même ce qui irait dans le bon sens !

Les distractions deviennent le quotidien des anciens, avec la famille, les amis, le bénévolat etc... Pour vivre en harmonie on aime rencontrer les autres, faire des sorties avec eux, aller à des spectacles, à des fêtes de quartier, participer à des débats, aller au cirque, à la fête foraine. Hélas, où tout cela peut-il se faire à Saint-Saulve ? Il n'y a pas de place pour de telles installations... Il faut un cœur de ville à Saint-Saulve, avec une place pour renforcer la convivialité, les rencontres, les festivités.

Aujourd'hui, le cœur de ville est à construire, donnez-nous les moyens de faire changer notre ville qui ne bouge plus depuis des décennies.  A l'issue de son 6ème mandat, notre maire actuelle ne programmera plus ce qu'elle n'a pas fait en 36 ans !

Le 23 mars, n'oubliez pas d'aller voter, vos suffrages seront essentiels pour mettre en œuvre toutes ces propositions et réaliser ce qui n'a pas été fait depuis des dizaines d'années.


Dès le 23 mars votez pour la liste SAINT-SAULVE AMBITION conduite par Jean-Marc HOCHART et Annie MOREL

lundi 3 mars 2014

Réponse au bilan de Cécile Gallez: A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.


Cette maxime est-elle encore d’actualité dans notre ville ?

Apparemment Non !

Il est vrai qu’au fil des mandats, les résultats de l’équipe sortante se sont érodés, loin des plébiscites d’antan. Aujourd’hui, il semble que le mécontentement des citoyens (24% en 2008 et bien plus actuellement) soit devenu audible, après des années de surdité des élus en place. Audible à un tel point que Mme Gallez et son équipe ne se contentent plus de l’éternel « Saint-Saulviens, je vous aime », tract de dernière minute, mais qu’ils proposent un bilan.

Un bilan mais pas de projet.

Un bilan qui reprend leur propre pouvoir de décision, leur propre cogitation, leur propre créativité.
Pendant ce temps, que font l’état, les collectivités locales et les associations indépendantes ???
Ah oui, ils proposent des mesures et des projets… Que s’approprient nos élus actuels dans leur propre bilan.

De toutes façons, à Saint-Saulve, un projet (quand il existe), ne se discute pas, il s’impose.

Au fil des consultations de nos concitoyens, il apparait que cette politique de gestion de la ville atteigne ses limites. Beaucoup s’interrogent sur les moyens mis en œuvre pour l’urbanisme (devenu intensif), le cadre de vie (déplorable dans de nombreux quartiers), la propreté de la ville,  la politique culturelle et sportive élitiste, le désarroi et le désoeuvrement des adolescents et jeunes adultes à qui sont proposées des activités onéreuses ou inadaptées.

Nous pensons que les Saint-Saulviens, dont nous sommes, méritent mieux qu’un bilan discutable sur bien des points et nous travaillons ardemment depuis longtemps à composer un vrai programme. Un programme, qui tient compte des aspirations de chacun, un programme que nous réaliserons dans une réelle concertation (une innovation dans notre ville).

Nous espérons un vrai débat pour ces élections, c’est bien le moindre des respects que nous devons à nos concitoyens.
L . Pétiau